L'aromathérapie de A à Z

Distillation des huiles essentielles.


Connue depuis des siècles en Asie, l'action bienfaisante de l’aromathérapie déferle aujourd'hui dans notre vie occidentale.

 
L'aromathérapie peut aider à prévenir ou soigner les petits maux du quotidien comme le stress, la fatigue, l'insomnie, les infections virales... L'aromathérapie qui est une branche de la phytothérapie repose sur les propriétés préventives et curatives des huiles essentielles ou essences aromatiques. Cette science est bien connue en Asie et commence à prendre de l'ampleur en France depuis quelques années seulement.
 

L’aromathérapie ?

 
L'aromathérapie utilise les propriétés odoriférantes des huiles essentielles que contiennent les plantes aromatiques. Son action est globale c'est à dire qu'elle agit sur la personne à la fois au niveau pharmacologique, physiologique et psychologique. Les huiles essentiels sont en effet des concentrés de nature extrêmement puissants qui sont utilisés selon les cas pour leurs propriétés stimulantes, apaisantes ou équilibrantes. Les huiles essentielles sont tout particulièrement utilisées pour prévenir ou traiter les troubles liés au stress (anxiété, insomnie).
 
Elles offrent également une alternative naturelle aux maladies de peau ainsi qu'aux problèmes ORL et pulmonaires grâce à leurs vertus antiseptiques et cicatrisantes. En massage, l'aromathérapie est aussi efficace sur les douleurs articulaires et musculaires. D’autres huiles essentielles enfin sont reconnues pour leurs vertus antivirales et antiparasitaires du fait de leurs propriétés assainissantes de l'air que l'on respire. Les huiles essentielles savent globalement détruire les bactéries pathogènes, les champignons responsables des mycoses...

Aromatherapie et bouteille d'huile essentielle.

 

L'aromathérapie en pratique

 
Huiles pures ou diluées : L'aromathérapie repose sur les vertus thérapeutiques des huiles essentielles. Ces dernières sont commercialisées sous de très nombreuses formes plus ou moins pures, plus ou moins diluées. Les huiles essentielles que l'on achète pures sont évidemment les plus efficaces dans le traitement d’une maladie, elles sont aussi logiquement les plus chères.
 
Un mélange de spécialiste : Le principe de l'aromathérapie repose idéalement sur des mélanges. En effet, chaque huile possède une ou plusieurs actions thérapeutiques spécifiques. Pour obtenir un maximum de bienfaits, il est indispensable de les associer mais pas n'importe comment ! En cas de doute, il convient de faire appel à un spécialiste qui saura vous proposer un mélange adéquat à vos besoins. Le recours à un homme de l'art est d'autant plus important quand on sait que les huiles essentielles sont très efficaces donc dangereuses si on les utilisent à mauvais escient. Dans tous les cas, il est nécessaire de les diluer afin de prévenir toute irritation ou allergie.
 
En massage ou en inhalation : Les huiles essentielles s'utilisent soit en inhalation dans un diffuseur spécifique, soit en compresse ou en friction. Plusieurs présentations sont proposées : pommades odorantes, diffuseurs (à brûler ou électriques), huiles de massage, bains parfumés de toutes sortes.
 
Préventif ou curatif : Les huiles essentielles sont utilisées soit pour prévenir une baisse de forme pendant l'inter-saison (comme les cures de vitamines ou de magnésium), soit pour traiter une maladie installée. Pour un état infectieux par exemple, les prises d'huiles essentielles sont répétées toutes les 2-3 heures, dans un traitement de courte durée. Pour prévenir un état de fatigue général les prises sont plus espacées mais sur une période de 21 à 28 jours au moins. Si aucun effet ne se fait ressentir au bout de 10 ou 15 jours, il faut changer d’huiles essentielles ou de méthode d'utilisation.
Partager sur Google Plus